Bonjour à tous!

Le SdKfz 222, ou Leichter Panzerspähwagen (véhicule léger de reconnaissance), est une variante du SdKfz 221, mais équipé d'un canon automatique de 20mm 30 L/55, et d'une MG34 coaxiale.

 

Ils furent développés par Eisenwerk Weserhütte à Bad Oeynhausen en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Les châssis étaient construits par la firme Auto Union à Zwickau dans la Saxe, ils étaient assemblés par les sociétés F. Schichau à Elbing et Maschinenfabrik Niedersachsen à Hanovre en Basse-Saxe. Le châssis de base était en fait un dérivé du sPkw I Horch 801.

Utilisé par les Aufklärungs-Abteilung (bataillons de reconnaissance) des divisions de Panzer, il convenait à l’utilisation sur terrains avec route comme en Europe de l’ouest. Ses roues l’handicapaient lors de ses virées en tout-terrain, comme en URSS ou en Afrique du Nord. Sur ces fronts, ils furent remplacés par les half-tracks SdKfz 250. Certains de ces véhicules (la série des SdKfz 250/9), reçurent la tourelle équipant les SdKfz 222.

Des plaques de blindage en acier inclinées de 8 mm étaient placées à l’avant, le reste du véhicule était constitué de plaques de 5 mm. Des plaques de protection en fonte des orifices d’observation furent ajoutées par la suite. La tourelle sans toit recevait un filet métallique, la protégeant des jets de grenades.

 

SdKfz_222_AFNSdKfz 222 inspecté par des soldats britanniques en AFN en 1941.

 

LS.